Association Lanpower

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home

GameKey light série 2

Envoyer Imprimer PDF
LANPOWER GAMEKEY
light Série 2.1

La GameKey light est une compilation de jeux pour Windows sous forme "portables" c'est à dire exécutables sans installation à partir d'un support amovible tel qu'une clé USB, et qui ne laissent pas de trace sur le système hôte (sous toutes réserves malgré tout). Les jeux de cette compilation sont tous libres et existent en version Linux. Cette compilation est prévue pour tenir sur une clé de 256Mo. Avertissement : seuls quelques jeux sont traduits en français.

Version :
la série 2 est une amélioration de la série 1 modifiée pour la rendre compatible Linux (testé sur Ubuntu 10.04 avec Wine 1.1.42). La LanPower GameKey série 2 est donc la première compilation de jeux libres et portables compatible Windows ET linux.
La version disponible est désormais la version internationale traduite en 5 langues.
Utilisation :
Décompresser l'archive dans le lecteur et le répertoire choisi et lancer windows.bat s'il ne se lance pas automatiquement.Sous linux lancer le script linux.sh .

Ceci est une réalisation de l'association Lan Power association informatique orientée jeux en réseau de Chavagne (35 Ille-et-Vilaine): http://asso.lanpower.free.fr/ . Elle est sous licence GPL(Gnu Public Licence) et a été conçue à partir des sites internet Jeuxlibres.netFramasoft, Wikipedia ,jesuislibre , du Bottin des jeux Linux et Framakey ainsi que des sites officiels des jeux concernés.  
Voici ce que ça donne en vidéo :
Gamekey light Serie 2 international portable... par lanpower
Liste des jeux disponibles :
ArmagetronLogo Gamekey
Cube
Flobopuyo
Foo Billard
FunRacing
Gl 117
OpenAlchemist
Pengupop
Puzzles
Sudoku
Torus Trooper
Transcend
Yoda Soccer
Téléchargement :  Tuxfamily , Freetorrent
Armagetron :
Armagetron
jeu en 3D tiré du film TRON (1982 Walt Disney) où chaque moto construit un mur derrière elle. Le principe du jeu concerné remonte en fait à quelques années plus tôt : il s'agit du jeu Blockade réalisé en 1976 par Gremlin dont s'inspire le film. L'association LanPower a participé à la traduction en français de ce jeu. Il peut se jouer en réseau local ou internet.

Astuce : choisissez la langue française.
La fiche sur jeuxlibres.net
Cube :
Cube
Jeu de tir qui se distingue par une fluidité exemplaire même sur des configurations modestes. En réseau ou sur internet, Cube prend toute son ampleur : les parties vont très vite, ce qui rend le jeu très amusant. Accélération graphique nécessaire tout de même.

La fiche sur Framasoft

Flobopuyo :
Flobopuyo

FloboPuyo est un clone du célèbre PuyoPuyo, c'est-à-dire un jeu de réflexion ayant Tetris pour inspiration. On peut y jouer tout seul ou à deux sur le même ordinateur. Pour cela, l'écran est séparé en deux parties, chaque partie étant la zone de jeu d'un joueur. Des sortes de globules de couleur tombent par groupe de deux, et vous devez alors vous arranger pour les regrouper par 4 au minimum. Pour cela, vous pouvez les déplacer sur les côtés et également les faire tourner.
Les développeurs sont Israëliens et ont créé une sociéte "Fovea" pour créer des jeux au sein du groupe iOS-Software créé en 1999.


site officiel Fovea

La fiche sur jeuxlibres.net

Foo Billard :
Foo Billard
FooBillard est un magnifique jeu de Billard en OpenGL. Le port du jeu pour Windows n’existe que pour une ancienne version.
Il est proposé le jeu à 8 et 9 boules, le snooker et le Carambol.

La fiche sur jeuxlibres.net
Funracing :
Funracing
Funracing est un jeu de course en 2D vue de dessus inspiré de Burning Metal 2D de EyeOne et réalisé en C par Clément S. à l'aide de la librairie SDL.
Le but est simple, finir à la première place dans tous les circuits. Le jeu permet de jouer jusqu'à quatre en multi-joueurs avec des bots. Ce qui est intéressant c'est le fait de pouvoir jouer à plusieurs, les collisions et la possibilité de jouer avec jusqu'à 15 bots.(source site officiel)
Malheureusement, voilà un jeu réalisé par un francophone qui n'est pas traduit en français.

La fiche sur Jeuxlibres.net
Gl 117 :
Gl 117
Gl-117 se place dans la catégorie des simulateurs de combat aérien de type arcade.
Gl-117 vous permet de prendre les commandes d’un avion de chasse (plusieurs modèles sont au choix) pour réaliser :
* de simples vols
* des deathmatchs seul ou en équipe, (avec missiles ou simplement mitrailleuse)
* un mode d’attaque/défense de bases
* un mode de défense contre des vagues successives d’ennemis
* des campagnes.
Il se joue au clavier, à la souris ou au joystick.
Les amateurs de simulateurs spectaculaires seront déçus. Mais, là ne réside pas la performance, regardez un peu la taille de l'archive : moins de 16Mo. Ici, seul le plaisir de jouer sans "se prendre la tête" compte. Les graphismes et les bruitages sont plutôt simples mais pas mauvais, la bande-son est agréable. Pour un amateur du genre c’est un jeu à essayer, pour les autres c’est aussi un jeu à découvrir ! (source Framasoft)

La fiche sur jeuxlibres.net
OpenAlchemist :
OpenAlchemist
Open Alchemist est un tetris-like qui tire son concept d'un jeu flash de Motion-Twin. Le principe est simple, il consiste à réunir ensemble trois éléments identiques afin de former le suivant sur une liste totale de 12.(source jeuxlibres.net)
La fiche sur jeuxlibres.net
Pengupop :
Pengupop
Pengupop est un petit jeu d’arcade avec des règles très simples mais assez prenant sur un concept similaire au jeu bien connu des linuxiens, Frozen Bubble, lui-même inspiré de Puzzle Bobble (Taito 1994 , aussi appelé Bust-a-Move en occident). Le but du jeu est de faire tomber des balles grâce à un canon à balle.
Lorsque trois balles identiques sont assemblées, toutes les balles qui leur sont collées tombent alors.  Contrairement à Frozen Bubble (et Puzzle Bobble), le tableau de jeu ne descend pas au fur et à mesure, mais le temps est limité pour chaque tableau. Le développement du jeu a été arrêté en février 2010, et le site officiel n'existe plus(Il est encore référencé sur jeuxlibres,net et sourcearchive.).

La fiche sur Framasoft
Puzzles :
Puzzles

PortablePuzzles est une compilation de jeux de type solitaire. Cette compilation, rassemblée par Simon Tatham regroupe 27 petits jeux dont :

-Map : consiste à remplir une carte avec seulement 4 couleurs (c'est l'application d'un théorème mathématique)

-Guess : plus connu en France sous le nom de MasterMind

-Solo : c'est un Sudoku

-Mines : un démineur

Licence MIT. Les jeux sont compatibles Windows 98SE.

Le site officiel en anglais

Sudoku :
Sudoku

Le sudoku, est un jeu en forme de grille défini en 1979 par l’Américain Howard Garns, mais inspiré du carré latin, ainsi que du problème des 36 officiers du mathématicien suisse Leonhard Euler.
Le Sudoku dispose d’une grille de 9×9 cases contenant 9 grilles de 3×3 cases. A vous de placer les chiffres de 1 à 9 dans chaque case, mais, chaque chiffre ne peut apparaître qu’une fois dans chacun des 9 grilles de 3×3. Et il ne peut apparaître qu’une fois dans chaque ligne et chaque colonne.
Le nom sudoku  est né de l’abréviation de la règle du jeu japonaise « Su-ji wa dokushin ni kagiru » , signifiant « il ne peut y avoir qu’un seul et unique chiffre » (par case et par ligne). Cette abréviation associe les caractères Su- chiffre et Doku unique. Au Japon, Nikoli est toujours propriétaire du nom sudoku ; ses concurrents utilisent donc un autre nom : ils peuvent renvoyer au jeu par le nom américain original « Number Place » (anglais : Place Numérale), ou encore par le mot « Nampure », plus court. Quelques éditeurs non japonais orthographient le titre « Su Doku ».(source Wikipedia)

Wikipedia fr nous donne une historique de ce jeu :

Ce jeu est tout d'abord, probablement inspiré par le carré magique, connus des mathématiciens chinois, à partir de -650 sous le nom Luoshu (洛书, Luò shū, « livre de la rivière Luo »). d'ordre 3, ils pouvaient alors être représentés par différents symboles et utilisé dans le feng shui.

Ce sont visiblement les indiens, inventeurs des chiffres arabes qui les limitèrent à des chiffres, puis par les arabes, probablement vers le VIIe siècle, lorsque les armées arabes firent la conquête du nord-ouest de l'Inde.

Les premiers carrés magiques d'ordres 5 et 6 apparurent dans une encyclopédie publiée à Baghdad vers 983, l’Encyclopédie de la Fraternité de la pureté (Rasa'il Ikhwan al-Safa)1.

Au XIIIe siècle, le mathématicien chinois Yang Hui (杨辉 / 楊輝, Yáng Huī, 1238-1298), qui a également défini le triangle de Pascal, travaille sur une approche structurelle du carré magique d'ordre 3.

Le mathématicien français Claude-Gaspard Bachet de Méziriac décrit une méthode pour résoudre le problème du carré magique en prenant pour exemple un caviste qui veut ranger des bouteilles dans un casier 3 x 3, dans ses « Problèmes plaisants et délectables qui se font par les nombres », publié en 1612.

Le mathématicien suisse, Leonhard Euler (1707 - 1783), crée ou au moins cite le « Carré latin »3, tableau carré de n lignes et n colonnes remplies de n éléments distincts dont chaque ligne et chaque colonne ne contient qu'un seul exemplaire.

En 1892, en France, dans le quotidien monarchiste Le Siècle, apparaît la plus ancienne grille connue de sudoku. Le 6 juillet 1895, toujours en France, le quotidien, « La France » publie une autre grille de ce jeu sur une grille de 9 × 9 cases, appelé « Carré magique diabolique », et réalisé par M.B. Meyniel.

En avril 1984, Kaji Maki (鍜治 真起, né en 1951), directeur de la société Nikoli (ニコリ), publie pour la première fois, dans sa revue mensuelle « Getsukan Nikoli suto » (月刊ニコリスト), le jeu sous le nom « Sūji wa dokushin ni kagiru » (数字は独身に限る).

Torus_Trooper :
Torus_Trooper
Un vaisseau, un tors (un tube qui tourne...) des armes, des ennemis et surtout, de la viteeeeesse ! Ce jeu sous licence BSD a été programmé en langage D par le japonais Kenta Chô et utilise la librairie SDL. Encore une belle réalisation pour quelques Méga octets. Portage sous Linux réalisé par Evil Mr Henry.
Touche W pour lancer le jeu et tirer, touche X pour lancer une arme de destruction massive.

La fiche sur jeuxlibres.net
Transcend :
Transcend
Présenté au 7ième festival du jeu indépendant (IGF) par son auteur, ce jeu ne ressemble à rien de connu : vous pilotez une sorte de vaisseau appelé le 'Glyph' par son auteur, qui s'efforce d'éliminer les vaisseaux ennemis les 'Anti-Glyph' et surtout le 'Grand Anti-Glyph'. Pour cela, votre vaisseau devra augmenter sa puissance de tir en ramenant des 'Eléments' au centre de l'aire de jeu. Dans le premier niveau, il s'agit de petites plantes qui se transforment en fleurs. Bien entendu, les ennemis (les Anti-Glyphs) vont essayer de vous empêcher de gagner.
C'est un des rares jeux 2D (le seul ?) à produire des effets sonores stéréophoniques selon le déroulement du jeu. Le seul jeu à avoir une certaine parentée avec Transcend est Cultivation (normal, il est du même auteur).
Un jeu étonnant, joli et même psychédélique à essayer absolument.
Manuel d'utilisation traduit par l'association LanPower.

La fiche sur jeuxlibres.net
Yoda_Soccer :
Yoda_Soccer
Yoda Soccer est inspiré de Sensible Word Of Soccer (SWOS) un jeu de football en 2D des années 90 que l'on trouvait initialement sur Amiga. La version pour PC est sortie en novembre 1995. Yoda Soccer est developpé en langage Blitzmax (www.blitzmax.com ).
Yoda Soccer est plutôt un jeu de gestion d'équipe de foot comme l'Entraineur, où le réalisme des matchs a moins d'importance que la stratégie de gestion. Yoda Soccer ressemble donc plus au jeu Kick Off 1 ou 2 de notre jeunesse qu’aux jeux récents de football en 3D. Le jeu est d’une déconcertante facilité de prise en main, aidée en cela par le faible nombre de touches à retenir (2, sans compter le pavé directionnel). Le clavier est configurable pour les deux joueurs, car Yoda Soccer permet non seulement de jouer seul face à son ordinateur mais aussi à un contre un face à un ami. Pour jouer, il vous faudra rentrer une base de joueurs. Pour cela, il existe un éditeur permettant de créer ses propres joueurs. (source site officiel et jeuxlibres.net)
Le jeu est disponible sous Windows, Mac OS comme sous GNU/Linux et est multilingue, nous y avons mis le français par défaut.

La fiche sur jeuxlibres.net
Licence : l'interface d'accueil et les pages web de la compilation sont sous licence GPL. Et sauf erreur, tous les jeux sont sous licence libre ou assimilée.
Réserves :
De nombreux tests ont été faits , cependant, le fonctionnement des logiciels fournis n'est pas garanti sur toutes les configurations en particulier sous Vista, Seven, Windows 98 et 95. Tests effectués au moins sur Windows 2000 et XP sur des machines de 2003 et plus ainsi que sur Ubuntu 10.04 avec Wine 1.1.42. L'accélération graphique est indispensable.
Mise à jour le Dimanche, 18 Mai 2014 17:15  

Menu utilisateur


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to 193.0.6.135:43 (Network is unreachable) in /mnt/114/sda/7/7/asso.lanpower/components/com_joomlastats/joomlastats.inc.php on line 516

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to 200.3.14.10:43 (Network is unreachable) in /mnt/114/sda/7/7/asso.lanpower/components/com_joomlastats/joomlastats.inc.php on line 516

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to 196.216.2.20:43 (Network is unreachable) in /mnt/114/sda/7/7/asso.lanpower/components/com_joomlastats/joomlastats.inc.php on line 516

Se connecter/Login