Association Lanpower

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home
Articles

Venez jouer à Supertuxkart avec des bananes

Envoyer Imprimer PDF

"On t'avait pourtant dit de ne pas jouer avec la nourriture." C'est pourtant ce qu'on va faire : dans le cadre de la semaine sans télé nous allons jouer à Supertuxkart, PaxBritannica, PixFrogger ou Planet Tux Racer en remplaçant les touches par des bananes, des pommes, de la pâte à modeler ou bien même des bonbons, miam-miam.
Comment est-ce possible ? Pour cela nous utiliserons le circuit Makey-Makey qui simule un clavier.
Où cela se passera-t-il ?
A la médiathèque de Chavagne près de Rennes le 17 octobre 2015 de 10h30 à 12h30 sur inscription.
Attraper des bananes avec des bananes, ça nous a donné la banane !

 

"Resurrect Revenge Of The Cats: Ethernet",succès du financement pour la libération du jeu

Envoyer Imprimer PDF

"Resurrect Revenge Of The Cats: Ethernet" est un jeu de FPS, sorte de mix entre KernelPanic et Warsow avec un rendu de type filiforme. Un crowdfunding (financement par la foule) avait été lancé par son auteur Michael Goldener, le 6 décembre 2013. Dans quel but ?
En fait, l'auteur et les contributeurs ont constaté une lente mort du développement et du jeu lui-même à cause, estime l'auteur, du caractère non libre du moteur utilisé. Ceci empêche la création d'une communauté de développeurs autour du jeu.
Entre temps, une version moderne et libre du moteur est apparue. Le but de l'appel à financement est donc de porter le jeu sur ce moteur (suite à quoi, il portera un nom différent). Le travail nécessaire est estimé à un mois environ.
Le financement a été atteint quelques jours avant la date limite du 31 janvier 2014, félicitation ! Et donc, le travail va pouvoir commencer :
Le développement sera visible sur GitHub ( https://github.com/fr1tz ). Le jeu sera libéré sous licence GPLv2 pour le code et CC-BY 4.0 pour les données.

appel à financement et video

site officiel

développement sur GitHub

annonce sur Linuxfr

 

Plus de 3000 références sur « Le Bottin des Jeux Linux » qui s’offre un nouveau look.

Envoyer Imprimer PDF

Depuis le 16 août 2013, le site Le Bottin des Jeux Linux a adopté un nouvel habillage. Le site évolue vers un rendu plus clair : pour les écrans classiques mais aussi consultable sur de petits écrans, de type tablettes et téléphones.

« Le Bottin des Jeux Linux » est aussi un annuaire à télécharger, il vous présente plus de 3100 jeux Linux, libres, non-libres et commerciaux ou non (sauf ceux qui n’ont pas de lien pérenne). Des émulateurs, des moteurs de jeux, ainsi que des jeux Windows jouables via Wine, sont également référencés.

Cet annuaire – dont la mise à jour est bimensuelle – vous est livré sous la forme d’une archive initiale de 340 Mo où vous trouverez « Le Bottin des Jeux Linux » au format Tellico. Tellico est véloce, agréable et dispose de fonctionnalités avancées de tris et de recherches. De plus, ce format a prouvé son efficacité pour la rapidité de création des fiches et son ergonomie. Enfin, il existe des passerelles pour la création de pages HTML. C’est pourquoi « Le Bottin des Jeux Linux » l’a choisi pour sa distribution. Tellico facilite ainsi recherche et consultation de la base de donnée du Bottin.

« Le Bottin des Jeux Linux » constitue une importante ressource d’informations relatives aux jeux sous Linux en s’appuyant non seulement sur l’expérience acquise au fil de l’eau mais aussi sur l’expertise de sites reconnus (plus de 44 000 liens vers les points clefs des jeux et des ressources externes telles que des trailers, des revues & interviews d’autres sites, des pages Wikipédia, …). Tenu depuis 2007 par Serge Le Tyrant et son fils Louis, il représente actuellement 6 ans de travail.

Initialement sous licence GFDL, depuis le 24 août 2013, le Bottin est passé sous licence CC BY 2.0 FR (plus clairement libre). Le site est donc libre et ouvert aux améliorations. Tellico n’est pas en reste du fait de sa licence (GPL).

Comme de nombreux autres projets, ce site manque de contributeurs, alors n’hésitez pas à participer : en réalisant une fiche de jeu, en envoyant un petit mot ou des encouragements par quelques dons. Toujours pour s’améliorer, le site entreprend actuellement de s’internationaliser en traduisant certaines pages en anglais.

Alors, il n’y a pas de jeux sous Linux ?

Le Bottin des Jeux Linux.

(article initialement proposé par l'association sur Linuxfr puis légèrement modifié par Linuxfr)

 

The Linux Game Tome s'est éteint

Envoyer Imprimer PDF

La disparition inéluctable de The Happy Penguin le 13 avril 2013 nous a tous attristé. Ouvert en 1995 par Tessa Lau (source Wikipedia en), ce site fût l'une des premières références des jeux disponibles sous Linux et fût largement utilisé notamment par Le bottin des jeux Linux. Après 18 ans de service, ce site important a quitté le paysage libriste (même s'il ne recense pas seulement les jeux libres).

Après la disparition d'Ikarios en 2010, cette perte montre la fragilité du bénévolat dans le monde du libre. N'oublions pas que jeuxlibres.net fût menacé un temps également et que Le Bottin des jeux Linux reposant principalement sur une seule personne, est aussi très fragile. Si vous avez du temps libre disponible, n'oubliez pas ses sites.

Le 13 avril 2013 fût donc une journée de deuil pour tous les amoureux des jeux libres et des jeux sous Linux.

Mise à jour le Mercredi, 17 Avril 2013 08:26
 

Appel au cofinancement du port de MultiInstall vers Linux

Envoyer Imprimer PDF

MultiInstall de Nikse est une interface pour CD/DVD, clé USB afin de présenter un ensemble de logiciels, musiques, livres et autres, présents sur le support. Elle permet de mettre en valeur chaque produit avec des copies d'écrans et des descriptions. Des fonctionnalités d'installation sont aussi fournies. Elle est utilisée notamment par DP Presse (Planet Linux, 100% Android) dans sa revue Freelog et des hors séries, ainsi que par l'association LanPower pour ses compilations de jeux libres.

Le problème posé :
Ce produit ne semble toujours pas exister sous Linux et depuis plusieurs annnées, l'association LanPower cherche à le faire fonctionner sous Linux. Le code est en Pascal et Delphi 7.

La solution étudiée :
Pour le portage sous Linux, nous avons choisi le logiciel libre Lazarus qui est un environnement de développement intégré multiplateforme pour FreePascal. Il est disponible pour Windows, Linux, FreeBSD, et MacOSX. Le code Delphi 7 peut ainsi être traduit en code Lazarus et donc devenir multiplateforme.

Il fallait trouver un développeur, ce sera Matthieu Giroux. Matthieu Giroux est écrivain, développeur indépendant, spécialiste de Lazarus et auteur de 2 ouvrages sur le sujet : « Lazarus free Pascal », le seul livre en français sur Lazarus, et « Développer Très Rapidement des Applications », un ouvrage sur le VRAD (Very Rapid Applications Development). Il est également auteur ou contributeur de plusieurs logiciels.

Le travail a débuté . Cependant, le bénévolat ayant ses limites, nous cherchions depuis un moment, un moyen de financement du projet. C'est ce que nous permet le site récemment créé OpenInitiative.com avec son système de cofinancement de logiciels libres, OpenFunding, qui semble le plus adapté à cette problématique.

MultiInstall pour Linux est aussi projet pilote pour le lancement d'OpenFunding.

Nous invitons toutes les personnes ou structures intéressées par une telle interface sous Linux, à se joindre à l'association LanPower et à nous aider au cofinancement du portage de ce produit vers Linux.

Notes :

  • il ne s'agit pas d'une campagne de collecte de dons,ni d'action avec dividende, ni d'appel au don avec contreparties mais de financement de service : la différence est que les financeurs reçoivent une facture pour le travail fait ;
  • le résultat sera publié sous licence libre (GPL) ;
  • les ports vers iOS et Android semblent possibles.

La page de financement du projet MultiInstall pour Linux sur OpenFunding.

Lien google code de MultiInstall pour Linux :

OpenInitiative.com

 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 2